• Saint Jean

    Un homme avait deux fils, comme lui pêcheurs sur le lac de Tibériade. Jacques et Jean, les fils de Zébédée, ne manquaient pas de personnalité : on les appelait « fils du tonnerre ».

  • Saint David d’Arménie

    Fils d’un père perse et d’une mère arménienne de religion musulmane qui demeuraient en Perse centrale, il fit campagne en Arménie dans l’armée perse.

  • Saint Charbel Makhlouf

    Il naquit dans un village de la montagne du Liban, d’une famille pauvre et fut baptisé dans l’Eglise maronite.

  • Saint Jean de Cronstadt

    Son père était sacristain dans un petit village des environs d’Archangelsk, dans l’extrême nord de la Russie. Jean aimait les longues liturgies.

  • Sainte Lucie

    Vierge et martyre à Syracuse, elle est victime de la persécution de Dioclétien en 304. Son nom même évoque la lumière, mais sa vie reste dans l’ombre.

  • Saint Gatien de Tours

    Envoyé de Rome à Tours pour être son premier évêque, selon une tradition qui le fait venir au premier siècle.

  • Sainte Françoise Xavière

    Françoise-Xavière Cabrini était la treizième enfant d’une famille aisée de la banlieue milanaise.

  • Saint Modeste

    Archevêque de Jérusalem. Il connut la destruction de la Ville Sainte par les Perses en 614. Soumise au pillage systématique pendant trois jours, la ville fut très grandement brûlée.

  • Saint Jean de la Croix

    Juan est né en Vieille-Castille dans une famille pauvre. Il est très jeune quand meurt son père. Sa mère doit se louer comme nourrice.

  • Les Saints Innocents

    C’étaient de tout petits enfants, ils avaient à peine 2 ans pour les plus âgés.