• Sainte Mechtilde de Hackeborn

    Apparentée aux Hohenstauffen, elle appartenait à une famille puissante.

  • Saint Odon

    A la fin du 9e siècle, l’Eglise en Occident connaissait de graves difficultés dans son clergé.

  • Sainte Cécile

    Nous savons peu de chose sur cette grande figure de l’hagiographie féminine.

  • Saint Grégoire Palamas

    Etudiant, il fut touché par la quête spirituelle très ardente que connut cette fin de l’empire byzantin.

  • Saint Albert le Grand

    De ce jeune étudiant issu d’une famille noble de Bavière, les premières années de sa vie nous sont mal connues.

  • Sainte Sylvie

    Sylvette ou Sylvaine. Grande dame romaine qui consacra sa vie à son fils, le pape Grégoire le Grand, si attentive qu’elle se préoccupait même jusqu’aux détails des menus de ses repas en achetant à son intention les meilleurs fruits et légumes frais sur les marchés romains, afin qu’il soit en bonne santé.

  • Saint Sernin

    Ou Saturnin. Il est difficile de retirer l’histoire de la légende.

  • Saint Josaphat

    Né en Volhynie, il est encore adolescent à l’époque de l’Union de Brest (1596) où une partie de l’Eglise d’Ukraine se rattache à Rome et constitue l’Eglise gréco-catholique ou Eglise ruthène.

  • Saint Clément de Rome

    Disciple de saint Paul qui en parle dans sa lettre aux Philippiens (4, 3), il est l’un des premiers successeurs de saint Pierre sur le siège de Rome.

  • Saint Martin de Tours

    Que les Eglises d’Orient appellent aussi « Saint Martin le Miséricordieux ».